Quand sort la recluse / Fred Vargas

Le commissaire Adamsberg en séjour en islande, est rappelé en France par sa brigade pour enquêter sur la mort d’une femme écrasée par une voiture. Le mari et l’amant de la victime sont tous deux suspects. Par hasard, il a vent d’un autre cas qui a vite fait d’attirer son attention : trois octogénaires nîmois sont décédés après avoir été mordus par une araignée venimeuse. Cas étonnant, puisque l’araignée recluse brune, dite araignée violoniste, n’avait jamais tué auparavant. Adamsberg remonte peu à peu le fil de la meurtrière arachnide…

Un très bon cru que ce dernier Vargas. L'intrigue est moins alambiquée que dans les précédents romans et elle démarre au bout de quelques pages seulement, ce qui fait que l'immersion est très rapide. Avec grand plaisir, on retrouve tous les habituels personnages. Mais Fred Vargas prend cependant soin de ne laisser aucun lecteur sur le carreau. Elle fait en sorte de rappeler leurs caractéristiques en peu de lignes, ce qui fait que ce roman peut être lu par un novice de la série. L'écriture est toujours aussi remarquable et le déroulé de l'enquête fonctionne parfaitement avec son lot de révélations.

R VAR Q (Rayon Policier)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.