L'heure trouble / Johan Theorin

À l’heure trouble avant la tombée de la nuit, un enfant disparaît sans laisser de trace dans les brouillards d’une petite île de la Baltique. Vingt ans plus tard, une de ses chaussures est mystérieusement adressée à son grand-père. Qui a intérêt à relancer l’affaire ? Pourquoi toutes les pistes mènent-elles à un criminel mort il y a longtemps ?
Dans une oppressante atmosphère de huis-clos, une étrange histoire de deuil, d’oubli et de pardon, hantée par les ombres du passé.

Une très belle découverte que ce premier roman de Johan Theorin. L'ambiance automnale et feutrée de cette île suédoise désertée par les touristes est bien retranscrite, nous immergeant immédiatement dans l'histoire. L'intrigue sur deux époques est solide et recèle son lot de surprises. Ici les personnages possèdent une réelle épaisseur. Comme souvent dans les polars scandinaves le rythme est lent, mais dès le chapitre d'introduction l'auteur nous accroche et ne nous lâche plus.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.