Merrie Land / The Good the Bad & the Queen

The Good, The Bad & The Queen est le side-project musical d’Amon Albarn (le leader de Blur) accompagné de Paul Simonon (bassiste des légendaires de The Clash), de Tony Allen (batteur de Fela Kuti et l’un des pères de l’afro-beat,) et de Simon Tong (ex guitariste de The Verve), mais c’est surtout l’un de ces projets musicaux qui ont pour thématique de raconter une histoire, celle d’un pays et son évolution. Quoi de mieux donc que le Brexit pour raviver l’esprit hagard et concerné d’un Damon Albarn tout juste âgé de 50 ans…

On retrouve sur cet album des sonorités féériques, étranges, comme échappées d’une fête foraine horrifique, le chant nonchalant de Damon Albarn, nous rappelant avec plaisir les bonnes heures de Blur. Musicalement, la mélancolie et parfois l’angoisse transpire de l’ensemble des 10 titres de l’album, cette pop gracieuse peut alors résonner un bon moment en nous : un savoir faire typiquement anglais.

2 GOO 2

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.