Bluebird / Tristan Koëgel

On entre dans le roman avec Minnie, qui court les chemins avec son père, bluesman du Sud des Etats Unis dans les années 1940. A l'âge de 13 ans, Minnie et Elwyn, le fils d'un irlandais contremaître de plantation, tombent amoureux. Le destin les sépare. Lorsque l'adolescente assiste au passage à tabac de son père par le Ku Klux Klan, elle le croit mort et s'enfuit à Chicago. Elle va y trouver une 2ème famille et une brillante carrière de chanteuse de blues l’attend, elle va devenir « Bluebird ». En parallèle, on suit l’histoire rocambolesque de la plantation. Six ans plus tard, Elwyn, après avoir reconnu la voix du père de Minnie à la radio, décide de la retrouver pour lui apprendre la nouvelle.

Nous apprenons beaucoup de choses sur la ségrégation au Sud des Etats-Unis dans les années 1940, le fonctionnement des plantations, l’histoire du peuple américain, constitué d’africains, d’irlandais, d’indiens, de russes. La musique occupe une place importante. Les plantations représentent le berceau du blues. De magnifiques citations de chansons de blues émaillent le récit. Un roman émouvant, qui se lit d’une traite, on a envie de savoir ce que devient Minnie, personnage attachant et malicieux. Un bon moment de lecture, un sujet original.

R KOE B (rayon romans Passerelle)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.