Silo / Hugh Howey

Dans un futur post-apocalyptique indéterminé, une communauté d’hommes et de femmes a organisé sa survie dans un silo souterrain géant de 144 étages. Du monde extérieur, devenu hostile, personne ne sait rien, sinon que l’atmosphère y est désormais irrespirable. Les images de mauvaise qualité relayées par d’antiques caméras, montrant un paysage de ruines et de dévastation balayé de vents violents et de noirs nuages, ne semblent laisser aucune place à l’illusion. Pourtant, certains continuent d’espérer. Ces individus, dont l’optimisme pourrait s’avérer contagieux, représentent un danger potentiel. Leur punition est simple. Ils se voient accorder cela même à quoi ils aspirent : sortir...  

On ne s'ennuie pas une seule seconde à la lecture de ce roman d'anticipation. Dès les premières pages, on se retrouve immergé au cœur de cet univers. L'auteur a su donner vie à toute une société, recluse dans son abri souterrain. On y découvre un monde bien hiérarchisé : les dirigeants officiels dans les étages supérieurs, les mécanos tout au fond et les contrôles occultes de l'informatique bien cachés dans les étages centraux. C'est dans ce cadre qu'évolue le personnage central, Juliette, mécanicienne très douée, qui va être sollicitée pour devenir le nouveau shériff. Cette jeune femme va très vite se rendre compte qu'il y a des failles dans le fonctionnement très rigide de ce silo et commence à s'interroger : Est-ce que l'environnement extérieur, que l'on décrit comme dangereux et inapte à la vie ne cache pas autre chose ? un véritable page-turner, impossible à lâcher !

R HOW S

 

 

   

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.